© Nico Gomez
Les détails de

Port Grimaud

Toutes les grandes réalisations ont leurs détails et particularités. La cité lacustre vous sautera aux yeux par ses couleurs éclatantes, ses canaux, cette architecture unique en France. Découvrez les détails que François Spoerry a laissé à Port Grimaud.

Les trompe-l'oeil

de Port Grimaud

Sur plusieurs façades, François Spoerry s’est amusé à décorer les murs avec des fresques. La plus visible est cette provençale jetant un œil sur la place du Marché et son animation. Saurez-vous retrouver tous les trompe-l’œil ?

Les piliers

face aux arcades

Sur le pont entre la place des Artisans et la place du Marché, on retrouve le décor le plus photographié de Port Grimaud et on comprend pourquoi ! Les superbes piliers de fonte soutenant les terrasses du niveau supérieur nous plonge vraiment dans certains quartiers de Venise voire même de la Nouvelle Orléans. Face à eux, une magnifique enfilade d’arcades.

Le petit +

Manger au bord des canaux pour une ambiance incomparable.

Déplacement à

l'énergie solaire

Mis à part certains résidents, les voitures sont interdites dans la cité lacustre. Pour se déplacer entre les îles, les résidents montent à bord des coches d’eau, ces bateaux propulsés grâce à l’énergie solaire.

Les visiteurs peuvent les emprunter (payant) sur un circuit déterminé. Il est aussi possible de louer des barques électriques individuelles pour être le capitaine des canaux de Port Grimaud quelques instants.

La tour

des célibataires

Tour imposante lorsqu’on arrive à Port Grimaud, elle donne un aspect de bastion qui pourrait laisser croire que la Petite Venise Provençale est une ancienne cité fortifiée. Bien sûr, il n’en est rien, Port Grimaud datant de 1966.

L’info en +

Cette tour porte ce nom curieux car elle a été conçue pour loger les saisonniers en période estivale.

L'Église Saint-François d'Assise

Les vitraux de Vasarely

L’Église Saint-François d’Assise est simple, sobre et inspirée par celle des Saintes-Maries de la Mer. En son intérieur, vous pouvez admirer les magnifiques vitraux réalisés par Victor Vasarely, plasticien hongrois par la suite naturalisé français.

On le considère comme le père de l’art optique et il a réalisé, par exemple, le logo de Renault. La réalisation de l’église de Port Grimaud, composée de 25 vitraux, représente les mouvements du soleil au long de la journée. Vous découvrez alors une lumière différente à chaque heure du jour.

L'escalier

remarquable

En vous dirigeant de la place des Six Canons vers celle du 14 juin, vous verrez ce magnifique escalier en fer qui dessert les appartements sur deux niveaux.

La maison

de François Spoerry

Après (ou plutôt pendant) le succès de sa réalisation, François Spoerry ne se voit pas vivre ailleurs qu’à Port Grimaud et y construit sa maison. Un peu dans le même style « fortifié » de la Tour des Célibataires et de l’église, la résidence de l’architecte se démarque.

Il a vu les choses en grand avec, par exemple, un immense salon avec une cheminée toute aussi grande ainsi qu’une piscine moitié à l’intérieur, moitié à l’extérieur.

Mosaïque de

milliers de galets

Il est l’un des détails le mieux caché de Port Grimaud. Cette allée de galets se trouve sous le passage couvert des commerces de la place du Marché (sur la gauche). Les motifs qui s’y dessinent représentent le commerce qui s’y trouvait alors. On compte environ 200 000 galets pour cette réalisation.

Place François Spoerry

La fontaine magistrale

Cette belle fontaine se trouve à Port Grimaud 2 (ou Sud) sur la place François Spoerry. Elle est décorée de céramiques composées de motifs floraux. Elle se love autour d’un escalier et est surplombée par une terrasse, tous deux entourés de belles rambardes en fer forgé et de lampadaires.

Le pont

en bois

Port Grimaud compte 14 ponts pour accéder aux 12 îles imaginées par François Spoerry. L’un de ces ponts a une originalité : il est en bois et le seul à être emprunté uniquement à pied.

La maquette

originale de Port Grimaud

François Spoerry réalise cette maquette pour faire parler de son projet. Il profite du Salon Nautique, le premier en automne, à Cannes en 1968, pour séduire les plaisanciers et investisseurs.

L’architecte, qui voit les choses en grand et veut rendre sa maquette encore plus réelle, a mis de l’eau dans les canaux. Cependant, elle n’est pas très étanche et inonde les stands voisins. Ce qui n’empêche pas le Premier Ministre de l’époque, M. Georges Pompidou, d’admirer le projet.

Vous pouvez aujourd’hui voir cette maquette à l’Office de Tourisme de Port Grimaud, ouvert en saison d’avril à septembre.

La sépulture de

François Spoerry

Après le lancement du chantier en 1966, la dernière phase de construction commence en 2006. Malheureusement, le père de Port Grimaud ne peut voir la fin des travaux.

François Spoerry décède le 11 janvier 1999, à 86 ans. Étant très fier de son projet, c’est tout naturellement qu’il émet le souhait d’être enterré au sein même de l’Église Saint-François d’Assise. Ses volontés ont été respectées. Vous pouvez donc apercevoir la sépulture de cet architecte de génie dans l’église.

Campanile et

terrasse panoramique

Découvrir, avec une vue d’en haut, cet entremêlement d’îles et canaux : c’est possible. Grâce à l’escalier en colimaçon de l’église et ses 78 marches, vous pouvez accéder à la terrasse pour un panorama à couper le souffle. L’accès à cette terrasse coûte 1€ et les recettes participent à l’entretien de l’église.

Le bateau

de pêcheur

En vous dirigeant vers la place des Six Canons, vous découvrez le vrai bateau de pêcheur. S’il n’est pas à quai, il est sûrement en mer ! Quelle sera sa pêche du jour ?