© Vianney Rudent
La magie du

Pont des Fées

Entre féérie et magie, le nom choisi pour cet aqueduc a tendance à laisser rêveur.

Qu’est-ce qui fait la magie du pont ? En voici un aperçu.

Le pont

Ce pont posé au cœur du Massif des Maures, en contrebas du village provençal de Grimaud, provoque ce sentiment magique d’émerveillement.

Comme un souvenir laissé par nos anciens dans cet écrin vert propice à l’évasion.
Une surprise inattendue, qui vous attend sagement depuis le XVIe siècle.

L’eau

Au XVIe siècle, aucune source n’approvisionnait Grimaud en eau. C’est grâce à ce pont que les villageois eurent enfin accès à l’eau de manière plus pérenne.

Voir l’eau jaillir à la fontaine du village était magique pour les habitants qui devaient fournir de nombreux efforts pour s’en procurer jusqu’alors.

Aujourd’hui, la magie de l’eau est toute autre. De l’automne au printemps, la rivière la Garde s’écoule sous le Pont des Fées. Une belle occasion pour se rafraîchir et flâner quelques instants dans ce beau décor.

La nature

Avec le Massif des Maures, la nature est aux portes du village, est une vraie magie.
En quelques instants, vous passez des ruelles médiévales à une forêt verdoyante.

Du vert en toute saison, c’est au printemps que la nature du Pont des Fées révèle tous ses charmes.
Des milliers de fleurs sauvages, des envolées de libellules, oiseaux ou papillons.

Le parfait endroit pour se ressourcer.

Mystère des fées

Des fées à s’imaginer

Cet énigmatique nom permettra, pour longtemps encore, de faire travailler l’imagination des petits et grands.
D’en créer des légendes et de faire vivre la magie qui entoure le Pont des Fées.

Nous avons élaboré une théorie sur les fées, et vous ?

Mot de la fin

Les fées ne seraient-elles pas les tortues des Maures ?

C’est une espèce endémique du massif qu’on croise parfois en allant au Pont des Fées au détour d’un frêne ou d’un chêne.

Donnez-nous votre avis !