Voir les photos (3)
Imany

Musique : Imany Voodoo Cello

Culture, Concert à Sainte-Maxime

À partir de :  20 Tarif plein
  • En swahili, Imany signifie "espoir". C'est le surnom qu’elle s'est donnée au moment de délaisser sa carrière de mannequin pour la chanson.

  • Avec plus de six cents concerts à travers le monde et près d’un million de disques écoulés, Imany a su imposer son style, une mélancolie rageuse et des textes aiguisés sur l'expérience d'une vie : elle interpelle la nature de l'Homme tout en interrogeant la femme qu’elle est.

    Grâce à son timbre vocal atypique et à son univers teinté de blues, de folk et de soul, Imany a su rapidement s’imposer sur la scène musicale française avec You Will Never Know considérée comme l’un des hymnes de...
    Avec plus de six cents concerts à travers le monde et près d’un million de disques écoulés, Imany a su imposer son style, une mélancolie rageuse et des textes aiguisés sur l'expérience d'une vie : elle interpelle la nature de l'Homme tout en interrogeant la femme qu’elle est.

    Grâce à son timbre vocal atypique et à son univers teinté de blues, de folk et de soul, Imany a su rapidement s’imposer sur la scène musicale française avec You Will Never Know considérée comme l’un des hymnes de l’année 2011. Si la planète a découvert Imany à la sortie de ce premier album rapidement devenu album de platine, tout s’est probablement joué sur la scène d’un petit club parisien en 2008 pour la chanteuse d’origine comorienne. C’est là que Malik N’Diaye, déjà producteur d’Ayo et Grace, repère cette jeune fille fan de Tracy Chapman et Nina Simone. La sortie de l’album The Shape of a Broken Heart marque le début d'une irrésistible ascension vers les sommets.

    Après une pause consécutive à de longues tournées internationales, Imany retrouve la scène pour marier son timbre de voix aux chaudes sonorités d’un ensemble de violoncelles. Avec Voodoo Cello, la chanteuse jette un sort à 8 violoncelles pour transformer des tubes incontournables de l’histoire de la pop, de Nina Simone à Radiohead en passant par Cat Stevens, Donna Summer, Hozier, t.A.t.u. ou Bob Marley…

    Sans aucun artifice, elle utilise la magie combinée des cordes et de sa voix pour ensorceler les spectateurs et éveiller leurs consciences autour de la puissance du féminin.
  • Langues parlées

    • Français
  • Le 23 avril 2022
  • Plein tarif
    De 20 € à 38 €
  • Tarif plein : 38€
    Tarif carte blanche : 27€
    Tarif réduit : 28€
    Tarif carte jeune : 20€
Horaires

Horaires

  • Le 23 avril 2022 à 20:30
Non précisé