Voir les photos (4)
img-name-mising

Les Voiles de Saint-Tropez et les Voiles Superboats

Sports, Compétition sportive, Sports d'eau, Voile à Saint-Tropez

  • Sans conteste, l’un des événements les plus importants voire le plus important.

    Une histoire un peu longue et racontée tant de fois.

  • Cette journée est consacrée à l’accueil des équipages des 24 voiliers Super Series attendus.
    Deux sublimes goélettes Auriques, Elena of London et ses impressionnants 41 mètres (Herershoff 2009) ainsi que Puritan mètres (Alden 1930) vont tirer des bords sur le plan d’eau comme aux plus belles heures d’avant Covid. Coté voilier Modernes, 22 Maxis yachts, arborant les signatures de plus grands architectes et chantiers contemporains – Frers, Farr ou encore Wally, Swan, Mylius, Hoek – animés par...
    Cette journée est consacrée à l’accueil des équipages des 24 voiliers Super Series attendus.
    Deux sublimes goélettes Auriques, Elena of London et ses impressionnants 41 mètres (Herershoff 2009) ainsi que Puritan mètres (Alden 1930) vont tirer des bords sur le plan d’eau comme aux plus belles heures d’avant Covid. Coté voilier Modernes, 22 Maxis yachts, arborant les signatures de plus grands architectes et chantiers contemporains – Frers, Farr ou encore Wally, Swan, Mylius, Hoek – animés par des équipages de haute volée, vont régater jusqu’au vendredi 9 octobre. L’occasion de voir en action devant le môle de Saint-Tropez d’époustouflantes unités que le contexte si particulier de cette saison 2020 a empêché de régater.  Des parcours à la mesure des Maxis ! « De mardi à vendredi, les Maxis vont régater tous les jours. » Explique Georges Korhel, le Principal Race Officer « Départ chaque jour à 11 heures sous le Portalet. On va connaitre un régime de Mistral propice à lancer de très beaux parcours. On conserve les mêmes parcours qu’en semaine 1, mais avec en plus des possibilités de parcours côtiers beaucoup plus longs, car ces Maxis sont capables de tenir des moyennes élevées.

    On va ainsi les envoyer vers le Lavandou, et si le Mistral, entre 15 et 25 noeuds, est bien au rendez-vous, on pourrait les envoyer jusqu’à Brégançon vers le milieu de semaine, avec un parcours de 25 à 30 milles. Nous allons travailler avec la même équipe que la semaine passée au niveau du comité de course, épaulés par Ariane Mainemare, envoyée par l’International Maxi Association, notre partenaire de la semaine, et qui connait parfaitement les spécificités de ces gros bateaux. Il y aura deux ou trois départs pour les trois groupes en lice. Les goélettes classiques en revanche auront leur propre départ et partiront en dernier.

    Les Voiles constituent la seule course de la saison pour ces bateaux. On est ravis qu’ils aient fait l’effort de venir et nous ferons des parcours à leur mesure. »
  • Langues parlées

    • Anglais
    • Français
    • Italien
  • Tarifs
  • Gratuit
Horaires

Horaires

  • Du 4 octobre 2022 au 8 octobre 2022
    Ouvert Tous les jours