© Guillaume Voiturier

L'Horloge

À l’angle de la place du Cros et de la rue des Templiers, une ruelle en escalier monte vers un monument méconnu et pourtant situé au cœur de la vie villageoise grimaudoise : la tour de l’horloge.

Une horloge au cœur du village

De plan carré, ce campanile blanc au clocheton ouvragé s’élève à l’arrière de la Placette, au cœur du vieux village. Probablement édifié au XVIe ou XVIIe siècle, son horloge servait à rythmer les heures de travail et la vie quotidienne des villageois.

Une horloge communale

Contrairement aux cloches de l’église qui relevaient du pouvoir ecclésiastique, l’horloge relevait de l’exécutif communal. Afin d’assurer cette tâche, un « conducteur de l’horloge » était chargé par la communauté de veiller à son bon fonctionnement et de remonter régulièrement son mécanisme.